Livrets-guides 2008

Le 2 octobre 2008, par Jeff,

Les livrets-guides de l’excursion 2008 sont en cours de correction ; ils devraient être disponibles mi-Octobre, sur cette page.

En attendant, vous pouvez :

- Lire ceux de l’an dernier ;
- Regarder les fiches résumé, que vous trouverez plus bas sur cette page (pdf). Elles contiennent un résumé des noms et des dates des roches ou objets géologiques dans les différentes régions où nous irons, pour vous aider à ne pas vous perdre dans tous ces noms exotiques !

Mise à jour 17 Octobre :

Pas encore de livrets-guide (revenez Lundi...), mais pour vous faire patienter pendant le week-end, deux petites choses :

- Un fichier excel avec les coordonnées GPS des sites visités (vous devriez pouvoir le charger dans votre GPS, regardez le mpde d’emploi de votre fournisseur...) ;
- Le même, au format google Earth. On a de la bonne résolution dans la plupart des endroits qu’on va visiter...

Mise à jour 20 octobre :

Tout vient à point à qui sait attendre. Maintenant reste à voir si tout vient aussi à point à qui sait télécharger : le fichier atteint la respectable taille de 109 Mo, ce qui devrait suffire à faire exploser votre modem si vous n’avez pas encore l’ADSL à la maison.

Si quelqu’un s’y connaît assez en pdf pour m’expliquer comment en réduire la taille tout en gardant une résolution acceptable (et sans perdre les signets tant qu’à faire, ce serait bien, aussi), je suis preneur !

Le document comporte des pages en couleur, mais dans la majeure partie des cas elles peuvent être imprimées en noir et blanc sans nuire à la lisibilité.

Je suis profondément désolé pour la taille du fichier, mais je n’ai pas réussi à faire mieux. Si le téléchargement pose un problème pour vous, je vous suggère de vous arranger avec un collègue en France — de mon coté, je ne pourrais pas imprimer de copies supplémentaires, j’en aurais une pour moi et c’est tout.

Je vais essayer dans les prochains jours ou heures de rajouter un autre document complémentaire avec une présentation du pays et des thématiques géologiques (le Précambrien).

Mise à jour 21 octobre :

Deux documents complémentaires ce matin (et puis c’est fini, je ne rajouterais rien de plus !) :

- Une présentation générale du pays, conseils aux voyageurs, etc ;
- Une introduction thématique sur "la Terre précambrienne".

Vous trouverez les deux fichiers sur cette page.

J’ai aussi réussi à compresser un petit peu le gros livret guide ; ja seconde version ne fait plus que 60 Mo. C’est mieux, non ? Si elle n’est pas belle, vous pouvez toujours revenir à la version plein pot...

Téléchargez cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF
 

Documents joints à l'article

Fiches de synthèse
PDF | 772 ko | document publié le 2 octobre 2008
Résumés géologiques
Points GPS
Excel | 29 ko | document publié le 17 octobre 2008
Sites visités -Version Google Earth
Google Earth Placemark File | 6.4 ko | document publié le 17 octobre 2008
Livret guide et géologie régionale
PDF | 107.3 Mo | document publié le 20 octobre 2008
Version d’origine. Essayer si la version compressée ne marche pas.
Introduction au voyage
PDF | 9.2 Mo | document publié le 21 octobre 2008
Présentation du pays, conseils aux voyageurs
Livret guide et géologie régionale (réduit)
PDF | 59.5 Mo | document publié le 21 octobre 2008
Version compressée - en principe sans perte de qualité. Essayer d’abord celle-ci !
La Terre précambrienne
PDF | 18.7 Mo | document publié le 21 octobre 2008
 

Commentaires de l'article

 
Parcellier Monique dite aussi "la pénible"
Le 20 octobre 2008
Bien qu’habitant Marseille, mon quartier ne me permet pas l’accès à une vitesse rapide de téléchargement. Donc, les fichiers étant très lourds, le temps d’accès est dépassé et tout plante. je compte donc sur vous pour me donner un livret guide en trop...J’espère que ce n’est pas trop demandé, j’ai tiré les petits fichiers itinéraire et les 4 fiches jointes mais c’est tout . Merci et à bientôt Monique Parcellier
 
Jeff
Le 20 octobre 2008
Malheureusement non, je ne peux pas faire de tirages. Mon imprimante (qui est celle de mon boulot) ne serait ps d’accord, et mes valises non plus (moi ausi je prends l’avion !). Désolé...
 
Maud anjuere
Le 12 juillet 2009

Bonjour, Je vous contacte car je suis actuellement en Afrique du sud ou je realise un diagnostic agraire dans le region entre Tzaneen et Letsitele. Je suis etudiante en derniere annee de l’ecole Agroparistech, auparavant appelee INA PG, specialisee en developpement agricole. J’aimerais comprendre un peu mieux l’histoire geologique de cette region pour pouvoir expliquer la formation du paysage actuel. J’ai deja lu tous les documents de votre site mais je n’ai rien trouve qui puisse m’expliquer la formation du Drakensberg a cet endroit (partie du complexe du Bushveld ou plutot comme pour le grand escarpement, limite erosion ?) Les collines qui entourent la ville de Tzaneen sont elles des "coteaux" du Drakensberg ou juste la partie haute pas completement erodee du Lowveld ?

Je vous remercie d’avance pour les documents de votre site.

Cordialement, Maud ANJUERE

maud.anjuere@gmail.com

 
Jeff
Le 13 juillet 2009

Vous tombez bien : je viens justement de mettre à disposition une carte géologique qui couvre, entre autres, cette région : http://jfmoyen.free.fr/spip.php ?article280 . Elle devrait répondre à vos questions géologiques.

Comme vous allez le voir, la région entre Tzaneen et Letsitele est située à la limite Sud d’un grand batholithe granitique tardi-Archéen (le granite de Duivelskloof — maintenant Modjadjiskloof—), d’âge mal connu, sans doute autour de 2800 Ma. Il est intrusif dans un complexe de gneiss plus anciens (gneiss de Letaba, appelés je crois Goudplaats dans la carte), eux-même assez mal datés (sans doute entre 3250 et 3300 Ma), et vous comprenez pourquoi si vous avez circulé dans la région : ces gneiss n’affleurent quasiment pas. En gros, quand vous descendez de Tzaneen sur la R71 en direction de Gravelotte, tant que vous êtes dans des collines avec des affleurements, c’est le batholithe ; dès que vous rentrez dans la plaîne et qu’il n’y a plus d’affleurement, ce sont les gneiss...

Un peu plus au Sud vous rentrez dans les gabbros et les diorites du complexe de Rooiwater (2740 Ma), mais ça doit être au-delà de votre secteur d’intérêt (au Sud du carrefour de la 71 et de la 529 à Letsitele).

On est donc bien, si vous voulez, dans les granites classiques du Low Veld. L’escarpement proprement dit, qui est dans ce coin armé par les quarzites, grès et dolomites du Supergroupe du Transvaal (2650 Ma à sa base) est assez nettement plus au Sud (vous l’approchez en montant à Polokwane par la R528, du coté de Ebenezer Dam ; plus à l’Est ce sont les reliefs de Wolkberg). Le complexe du Bushveld commence nettement plus loin ; la R37 de Zebedelia à Burgersfort en représente à peu près la limite Nord (au passage, si la géologie vous intéresse, ne manquez pas d’aller faire un tour à Dwars River au Sud de Steelpoort, c’est unique au monde... voir http://jfmoyen.free.fr/spip.php ?article135 et article179. GPS S25°54’39.6, E30°06’11.9).

La formation de l’escarpement est un autre problème, que je maîtrise moins bien (c’est de la géomorphologie, pas tout à fait mon domaine de compétence). Comme tout les relielfs, il traduit une surection récente (l’érosion aplanit n’importe quel reief en 10 Ma, il faut donc un surrection plus récente que ça pour voir une topographie). A l’échelle régionale, l’ensemble de l’Afrique Australe est soulevé (puisque, par exemple, le Gauteng est à 1500 m d’altitude), l’axe du soulèvement est en gros Nord-Sud du Lesotho au Zimbabwe au rift Est-Africain (Malawi). La surrection est sans doute liée au bombement associé au rift Est-Africain (encore que ce soit un peu loin vers le sud...).

A l’échelle locale, la surrection se manifeste par un escarpement assez complexe, qui est principalement contrôlé par l’érosion et les détails des lithologies ; quand il y a des unités résistantes, c’est là que se localise la plus importante topographie et on a un escarpement spectaculaire. Quand il n’y a rien de particulièrement solide, ça fait des collines qui descendent gentiment du plateau vers la mer.

Du Nord vers le Sud, on a donc :

- Dans le Drakensberg du Nord, de Tzaneen à Nelspruit, un escarpement qui est armé par le SGp du Transvaal, plus précisément par les quartzites du Black Reef ;
- De Nelspruit, au Swaziland, au collines du Kwazulu, pas de niveau particulièrement résistant et des collines qui descendent progressivement du plateau à la plaîne cotière (en détail, il y a des petits escarpements "locaux" qui font des reliefs de 100-200 m assez notables localement, par exemple au NW du Swaziland, mais rien d’aussi majeur que le Drakensberg) ;
- Au Natal et au Lesotho, les basaltes du grp du Drakensberg (Sgp du Karoo, Jurassique) forment le niveau résistant le plus connu et les falaises du Drakensberg du Sud.

 

Attention !

Suite à un bug que je n’arrive pas à résoudre, vous êtes peut-être arrivés sur cette page, ou d’ailleurs sur n’importe quelle page du site, avec une adresse (url) incorrecte. Si c’est le cas, il y a des choses qui marcheront mal (documents liés, commentaires...).

Les adresses correctes sont de la forme

http://jfmoyen.free.fr/spip.php ?articleXXX

Toute autre version (avec des choses en plus entre le "... free.fr/" et le "spip.php") n’est pas bonne.

Si vous n’arrivez pas à écrire un commentaire ou voir une photo, vérifiez que vous pointez bien sur la bonne adresse ; si vous faites un lien vers ce site, merci d’utiliser la version correcte de l’URL.

 

Dans la même rubrique

 

A propos de cet article

Dernière mise à jour le :
21 octobre 2008
Statistiques de l'article :
3237 visiteurs cumulés
 
 
SPIP 1.9.2g | BliP 2.2 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 205 (736137)