Pourquoi pas ?

Le 25 août 2009, par Jeff,

Depuis plus qu’un moment, je suis attiré par Linux, pour toute sorte de bonnes et de mauvaises raisons ; une certaine irritation chronique avec certains aspects de Windows, une envie d’avoir un système où je puisse faire un peu plus de choses, avoir un peu plus de contrôle sur ma machine, voire arriver à « mettre les mains dans le cambouis » si besoin, avec un shell un peu amélioré, des possibilités de script, etc. Bref, l’idée me tente pas mal.

En plus, d’ici un mois je vais récupérer un nouvel ordinateur en arrivant en France : quel meilleur moment pour en profiter pour migrer vers un nouveau système ? Quite à changer de machine, réinstaller des applications, etc., pourquoi ne pas le faire pour de bon ?

Bref, sur le principe je suis tenté. Mais il reste quelques points qui me retiennent.

- D’abord, quelques assez mauvaises expériences linuxiennes il y a quelques années. Bon, c’était en 2001 – 2003, ce n’est donc pas hier. Je suis bien conscient que les choses ont changées. Mais je garde quand même un souvenir assez pénible de journées passées à tenter d’installer un Linux sur mon Mac d’alors (un joli iBook) – sans succès ; ou d’heures passées à essayer de configurer ma distrib (une Mandrake). A l’époque, ça finissait par un horrible bazar avec les dépendances, qui finissait par « vous n’avez pas la bonne version de libc », qui se terminait invariablement par « je tente de mettre à jour libc et du coup plus rien ne marche », et donc réinstallation depuis le CD. Bref, c’était pas la joie. Je ne parle même pas des difficiles explications avec ma femme, pour la convaincre que oui, Linux c’est bien sur le PC de la maison, et que ah en effet, elle ne peut pas faire ça. Ni ça. Ca non plus d’ailleurs parce que le driver n’existe pas pour linux. Alors, j’ai cru comprendre que les choses ont changé en 6 ans. J’espère…

- Le problème du support matériel reste, well, un problème. Si j’ai un beau portable tout neuf, j’entends qu’il soit capable d’utiliser le WiFi, et la webcam intégrée, et de se mettre en hibernation et d’en ressortir sans casse. Et je voudrais bien que la carte graphique marche, aussi. Et le modem. Bon, à vue de nez et d’après les forums, ça semble devoir marcher avec la machine que je vais avoir (Dell Latitude), mais il y a toujours un doute. Oh, et puis je voudrais bien pouvoir imprimer, aussi. Y compris sur le réseau de la fac. Bref, j’ai une inquiétude…

- Il y a la question des logiciels. J’y consacre une note entière plus loin ; en deux mot le problème est que même si il y a sous linux des applications qui font à peu près tout ce que je voudrais faire, ce ne sont pas forcément les mêmes que sous windows. Donc ça veut dire, au mieux ré-apprendre de nouveaux programmes et prendre de nouvelles habitudes ; au pire, se retrouver coincer avec des applications moins fonctionnelles (de mon point de vue). Je sais, il y a Wine et VirtualBox mais …

- … ça nous amène à la question suivante, celle du temps. Je ne peux pas vraiment me permettre de prendre un mois à ne rien faire d’autre que apprendre/configurer Linux et à faire marcher les applis dont j’ai besoin. Ni même une semaine à l’installer. J’ai besoin que ça marche et que je commence à bosser une demi-heure après avoir allumé mon nouvel ordinateur, point à la ligne. Bon, allez, je veux bien aller jusqu’à une soirée...

-  Enfin, la solution la plus logique pour moi serait de configurer la machine en dual boot pour garder un Windows dans un coin. Mais d’abord je n’aime pas partitionner mes disques (je trouve que ça fait plein de petits bouts de disque et d’espace perdu) ; ensuite je crains que sur un dual boot, en pratique on ne reboote pas souvent et que je passe la plupart de mon temps dans un seul OS, sans jamais voir l’autre (si c’est Linux c’est gagné, mais si c’est Win c’est pas le but de la manœuvre…)

A ce sujet, je viens de tomber sur un intéressant article , d’un type qui après une dizaine d’années sous Linux a décidé de passer à XP (c’est rare, dans ce sens-là…). Je passe les détails techniques, mais en gros le cœur de l’histoire c’est « la communauté Linux n’est toujours pas capable de fournir un environnement stable et utilisable, et plutôt que de tendre vers ce but, préfère faire mumuse avec des nouvelles technologies et des nouvelles idées ».

Parmi les choses qui ne marchent pas/mal :

-  Le manque de stabilité (au sens « changements d’une version à l’autre », pas au sens « absence de plantages »), avec des versions qui changent les façons de faire et de travailler d’une fois sur l’autre ;

-  Le manque de support pour des choses critiques pour un utilisateur « normal » : hibernation, copier-coller entre applications, drivers pour du matériel récent, etc.

-  Le manque d’intégration entre les applications (presse-papier limité par exemple).

-  Le manque de suivi, de correction des bugs, etc.

En gros, ça recoupe un peu mes impressions.

Il est aussi intéressant de lire les commentaires des linuxiens. En gros ils sont de deux sortes :

- « Tu va avoir plein de virus et de cochonneries ». A quoi plusieurs commentateurs ont répondu (et je pourrais dire la même chose) qu’ils n’ont jamais eu de problèmes de cet ordre sur une machine Windows gérée à peu près proprement (ce qui ne veut pas dire « jamais d’infection », mais plutôt « jamais d’infection qui a été une gêne dans leur travail »). J’ai un peu l’impression que l’argument « virus », qui est un grand cheval de bataille de la communauté linux, est un peu exagéré ; pour un utilisateur un peu prudent et un peu au courant des choses (un utilisateur capable d’installer et de configurer une distrib linux par exemple !!), les virus ne sont pas un gros problème dans la vie de tout les jours.

- « Tu va donner des sous au vilain microsoft » (ou ses variantes : « dans le monde libre si ça marche pas c’est à toi de le réparer, c’est ça l’open source »). Sans doute. Mais je n’installe pas un OS sur ma machine pour faire un acte militant, pour soutenir une idée, pour promouvoir le logiciel libre, ou pour démontrer que ça peut marcher. Je l’installe pour faire mon travail, à moi. Tout ces arguments idéologiques me laissent assez froid, ce n’est pas mon problème !

Au final, je vais probablement essayer quand même un dual boot, pour garder un WinXP qui marche. Et puis on verra bien. Au pire, j’aurais gaspillé 40 Go de disque dur, ce qui de nos jours, n’est-ce pas…

Téléchargez cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF
 

Commentaires de l'article

 
Rémi
Le 19 septembre 2009

Tiens, j’avais raté cette série d’articles (à vrai dire, vu comme ton RSS marche, je n’y suis plus abonné, donc je lis ce site par hasard de temps à autres...).

Comme j’ai un dual boot à la maison, presque tout le temps sous Linux, et que je travaille sous Linux aussi (bien qu’avec un émulateur Windows pour un certain nombre de choses, dont Outlook et Office), je pense que je pourrais te donner mon avis sur certains points.

Avant d’avoir lu tes autres articles, une ou deux remarques : sur les mises à jour, d’une part je crois que ça s’est amélioré, d’autre part il faut aussi se dire que ça n’est pas forcément indispensable. Un Windows, tu ne fais pas des dizaines de mises à jour tout le temps, et au bureau, on a des RedHat (version entreprise), qui sont vieilles, mais c’est assez rare que ça me pose vraiment un problème : il m’est arrivé récemment de regretter une option de sed manquante (j’ai trouvé une autre manière de faire ce que je voulais), et une autre fois d’installer à la main une version récente d’une bibliothèque dont un programme avait besoin, mais c’est exceptionnel. La plupart du temps, une version d’il y a 1 ou 2 ans suffit très largement (et faire une séquence majeure de mise à jour une fois par an ne me semble pas une grosse exigence).

Sur le reste, je crois que tes a-priori ne sont pas très différent de mon expérience. Le matériel marche bien, à condition d’aller de temps à autre mettre les mains de le cambouis et d’accepter que certaines fonctionnalités ne marchent pas (par exemple à la maison, j’ai un scanner qui peut prendre une liasse de papiers, mais ça ne marche pas sous Linux — le scan feuille à feuille marche bien, donc c’est suffisant... mais pas parfait !). L’adaptation aux logiciels différents est parfois un problème, de même que si tu utilises des petits programmes faits par d’autres (tes trucs de géochimie ?), c’est pas sûr que ça marche sous Linux. Un émulateur me semble indispensable, d’autant plus que sur des programmes qui ne font pas de DirectX et autres trucs compliqués, ça marche bien.

Je crois qu’au final, si tu espères ne pas y passer (trop) de temps, c’est sans doute un faux espoir, d’autant plus que dans ton environnement proche tu seras probablement le seul à l’utiliser, ce qui veut dire personne à qui demander comment faire, personne pour te montrer des idées que tu n’aurais pas eu tout seul, etc. Tu trouveras des réponses sur internet, mais à condition de passer du temps à le chercher, à filtrer ce qui est encore d’actualité, à comprendre en quoi la solution proposée marche ou pas et doit être adaptée à ton cas ou pas...

Bref, c’est pas gagné, mais je pense que ça t’amusera de toute façon !

 
Jeff
Le 19 septembre 2009

"Tiens, j’avais raté cette série d’articles (à vrai dire, vu comme ton RSS marche, je n’y suis plus abonné, donc je lis ce site par hasard de temps à autres...)."

Ouais, bon, ça va, hein... :-) Le flux, il est sensé être réparé depuis Lundi. Je sais pas pourquoi d’ailleurs, vu que j’ai changé un truc un peu au hasard...

"Je crois qu’au final, si tu espères ne pas y passer (trop) de temps, c’est sans doute un faux espoir (...) Bref, c’est pas gagné, mais je pense que ça t’amusera de toute façon !"

Ca m’amuserait, en effet, si ... j’avais le temps. Mais là ces jours-ci, j’ai pas le temps et j’ai un boulot à faire — et vite. Et là, le fait que ça ne marche pas du premier coup, ça m’énerve...

(In all fairness, je dois dire que ça m’a aussi pas mal dépanné d’avoir une Ubuntu. Passque vu que le département IT de la fac, qui aurait du depuis 10 jours déjà passer configurer ma machine pour y mettre firewall-antivirus-etc., n’a pas montré le bout de son nez, le Win pré-installé n’est en gros pas utilisable. Alors que le Ubuntu, il est pas top mais il fonctionne, plus ou moins).

 

Attention !

Suite à un bug que je n’arrive pas à résoudre, vous êtes peut-être arrivés sur cette page, ou d’ailleurs sur n’importe quelle page du site, avec une adresse (url) incorrecte. Si c’est le cas, il y a des choses qui marcheront mal (documents liés, commentaires...).

Les adresses correctes sont de la forme

http://jfmoyen.free.fr/spip.php ?articleXXX

Toute autre version (avec des choses en plus entre le "... free.fr/" et le "spip.php") n’est pas bonne.

Si vous n’arrivez pas à écrire un commentaire ou voir une photo, vérifiez que vous pointez bien sur la bonne adresse ; si vous faites un lien vers ce site, merci d’utiliser la version correcte de l’URL.

 

A propos de cet article

Dernière mise à jour le :
25 août 2009
Statistiques de l'article :
1598 visiteurs cumulés
 
 
SPIP 1.9.2g | BliP 2.2 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 118 (752149)